Avocats au Barreau de Toulon

Jean-Guy LEVY - Alexandra BOUCLON-LUCAS

La résolution amiable des litiges

REGLER UN LITIGE SANS JUGE, C’EST POSSIBLE

Les Tribunaux sont engorgés : Il faut attendre un temps trop long pour voir tranché son litige et souvent aucune des parties n’est satisfaite du jugement rendu.

Or, il est possible de régler un diffèrend à l’amiable : C’est beaucoup plus rapide, (et donc moins onéreux) et la solution juridiquement validée par les avocats est une solution qui satisfait toutes les parties pour longtemps…

D’ailleurs, le législateur ne s’y est pas trompé et incite les professionnels du droit à s’emparer de ce mode de résolution des litiges (le divorce par consentement mutuel, désormais prononcé sans contrôle du juge, et rédigé par un acte sous seing privé contresigné par avocat, en est un bel exemple).

Convaincue que le règlement amiable des litiges est l’avenir, je m’y suis formée : J’ai obtenu un certificat en droit collaboratif et mets en pratique ce process, chaque jour, au service de mes clients.

En outre, j’ai co-fondé une association AVRAL (avocats varois pour la résolution amiable des litiges) pour promouvoir le développement des modes amiables qui fédère de nombreux professionnels.

 

COMMENT CA MARCHE ?

Tous les litiges sont susceptibles d’être réglés amiablement : droit des affaires, familial, social…, et que le règlement amiable peut être initié avant et même après saisine du juge…

Lors d’un premier rendez-vous, que vous soyez profesionnel ou particulier, j’évalue avec vous, si votre différend peut être résolu à l’amiable et vous explique comment.

Ensuite, je prends contact avec l’avocat de la partie adverse pour savoir si son client accepterait le principe du règlement amiable.

Enfin, lors d’un rendez-vous commun entre les parties et leurs avocats, en qualité d’avocat spécialiste des modes amiables, je vous apporte une expertise. Je vous aide à définir clairement le litige, à rechercher le pourquoi du différend, à clarifier les points d’accords et de désaccords et à rechercher des solutions satisfaisantes pour tous. Une fois que j’ai validé juridiquement la meilleure solution, je rédige une convention sous seing privé qui a la valeur juridique qu’un jugement (bien sûr en cas de besoin, je peux également demander au juge d’homologuer cet accord).

En tout état de cause, tout ce processus est soumis au secret professionnel et les échanges sont confidentiels jusqu’à l’aboutissement de l’accord : si ce dernier n’est pas trouvé, aucun élément en votre défaveur ne pourra être utilisé contre vous.

En outre, je peux bien sûr vous accompagner en médiation conventionnelle ou en médiation judiciaire.